Art & Science

Deux sujets, souvent séparés mais qui partagent bien des valeurs!

Les Chroniques Naturelles [S2E1] De la couleur des feuilles d’Automne

Dans cette saison relativement courte, on vous parlera de la couleur des arbres en automne, de ce qui font de Myzus et Tétra des acariens particuliers et de leur rythme de vie relativement lent (pour ceux qui sont encore vivants) pendant la longue saison froide.

« L’Hiver vient »

Les cellules végétales contiennent un mélange de molécules pigmentées qui participent à la photosynthèse et les protègent contre les « brûlures » du soleil.

Le pigment le plus abondant est la chlorophylle.
La quantité de chlorophylle diminue au cours de l’année et de façon plus importante avec l’automne qui avance. Les autres molécules deviennent alors visibles, on les appellent caroténoïdes et flavonoïdes.

Attention ces pigments ne sont pas responsables de la chute des feuilles, seulement de leur couleur !

Pourquoi les plantes sont vertes ?

Les plantes sont vertes parce qu’elles contiennent de la chlorophylle. Ce pigment est stocké dans un petit compartiment cellulaire (on dit « dans un organite » pour faire savant.e). Cet organite s’appelle le chloroplaste.

Dans les cellules des plantes, ce sont les chloroplastes qui produisent des sucres à partir de l’énergie des particules élémentaires du soleil : les photons.

–> C’est ainsi qu’on obtient la sève élaborée dont Myzus aime tant se régaler (voir Saison 1 épisode 1 et épisode 5).
–> Ce processus s’appelle la photosynthèse.

Les caroténoïdes protègent les cellules des plantes contre un « trop plein » de photons : on dit qu’il ont un rôle de photoprotection.

Et la couleur des feuilles d’automne dans tout ça ?

En automne, la plante se prépare à l’hiver et fait en sorte de préserver les éléments. Un élément très important pour la biologie d’une plante, c’est l’azote.

La chlorophylle contient beaucoup d’azote. En automne, le froid participe à la dégradation de la chlorophylle : les éléments azotés (et carbonés) suite à la dégradation de la chlorophylle sont récupérés par le reste de l’arbre.

Comme il y a moins de chlorophylle, les caroténoïdes deviennent apparents. Chez certaines espèces, comme l’érable, des anthocyanes (flavonoïdes condensés) sont également produits.

Ces changements dans la composition et la concentration des pigments au niveau cellulaire ont des répercussions sur l’aspect général de l’organe (la feuille) tout entier, comme l’explique Tétra :

 

Enfin, avec tous ces changements externes (climat) et internes (enzymes et hormones végétales), les feuilles tombent et ce phénomène contribue à la protection des arbres contre le gel*.

Le saviez-vous ?

Les caroténoïdes forment une famille de molécules qui ne sont pas présentes que chez les plantes. Ces molécules sont aussi responsables, entre autres de : la couleur du jaune d’œuf, des crevettes et des flamands roses qui les mangent, des fruits comme les pêches et les abricots, les tomates ainsi que les légumes comme les carottes et ceux de la famille des cucurbitacées.

Pour l’être humain

Les caroténoïdes sont à la mode, notamment pour leur propriétés antioxydantes qui permettent de prévenir de certaines maladies.

ATTENTION cependant à ne pas confondre avec des caroténoïdes de synthèse et donc non-naturels qui sont utilisés par l’industrie chimique et l’agro-industrie comme additifs notamment pour colorer la plupart des produits élaborés par exemple :
– E160a correspond au beta-carotène (de synthèse)
– E160d correspond au lycopène (de synthèse).

Les additifs de synthèse n’ont ici rien à voir avec une alimentation équilibré. Pour une bonne dose d’antioxydants, mieux vaut du thé vert, des œufs, des fruits, des légumes, bref, c’est pour aussi tenir compte d’éléments comme les caroténoïdes qu’il est recommandé de « bien manger ».

 

Références

* Site de l’INRA : http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-plantes/Toutes-les-actualites/Pourquoi-les-feuilles-tombent-en-automne

Partager:

485 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?