Les lacs légendaires du Kelimutu

Les lacs du Kelimutu sont véritablement magiques. On ne peut jamais deviner quelles seront leurs couleurs quelques mois après ! Ils peuvent devenir rouges, noirs ou bleus.. Incroyable, non ?

Ces lacs sont situés au sommet du volcan Kelimutu, sur l’île paradisiaque Flores en Indonésie.

Ci dessous, une carte du monde localisant l’Indonésie, une carte topographique (représentant l’altitude du terrain) de l’île de Flores, et une photo de son paysage merveilleux.

indonesia_world

Flores_Topography

FLORESmaumere_waiara_beach1

 

 

La légende de Kelimutu

 

Keli mutu signifie « la montagne bouillonnante » en langue lio (parlée sur ses pentes) ! Elle attire chaque année des hordes de touristes, intrigués au plus profond de leurs sciences : Le volcan possède, dans ses cratères, trois lacs aux couleurs variées et changeantes :

  • le Tiwu Ata Mbupu (« lac des gens âgés »), isolé des deux autres, et situé le plus à l’ouest, de couleur noire.
  • le Tiwu Nuwa Muri Koo Fai (« lac des jeunes hommes et jeunes filles »), de couleur turquoise.
  • le Tiwu Ata Polo (« lac ensorcelé » ou « enchanté »), séparé du précédent par une mince paroi, de couleur rouge-brun foncé.

 

Kelimutu-Flores-Indonesia-1

 

Ces noms insolites viennent de croyances ancestrales, enracinées depuis la nuit des temps chez les habitants de cette région. Catholiques pour la plupart, ils conservent des croyances animistes selon lesquelles les âmes des morts trouvent ici leur dernière demeure, après être passées devant Konde Ratu, le gardien des portes de l’Esprit. Konde Ratu, selon la « qualité » de l’âme qui se présente, lui désigne comme dernier refuge un des trois lacs, le plus jeune, le lac ancien ou le lac des âmes malfaisantes (intéressant de noter que le concept des trois niveaux de séjour rejoint la tradition chrétienne du Paradis, Purgatoire, Enfer.)

 

Ce qui intrigue les scientifiques, c’est surtout que les couleurs de ces lacs varient périodiquement. Les nombreuses expéditions scientifiques ont été envoyés pour étudier ce sujet. D’où provient ces changements de couleur ? Comment fait-il que des lacs au sein d’un même cratère aient des aspects si différents les uns des autres?

 

L’explication scientifique

Vous, les WAXeurs, vous pouvez soupçonner que cela est lié aux conditions physico-chimiques différentes des 3 lacs.

Une étude géochimique a permis de rassembler des données sur la composition minérale, la température, le pH et le contenu d’oxygène dans chaque lac.

Première conclusion :  les trois lacs sont approvisionnés par du gaz volcanique, mais à la suite de trajets distincts en remontant à la surface, celui-ci approvisionne les lacs en quantités différentes.

 

Tiwu Nua Muri Koo Fai est riche en sulfure jaune, dont la plupart débouche en profondeur à la base du mur au nord. De plus, les remontées d’acide fumarique gazeux et de sulfate de cuivre lui confèrent cette couleur bleu turquoise. Pendant la pluie, cet équilibre est perturbé et pas mal de sulfure disparait avec les cours d’eau, ce qui diminue la teinte « jaune ».

Tiwu Ata Polo n’est séparé de ce dernier que par une mince paroi, probablement peu étanche. Sans remontée de sulfate de cuivre, ce lac n’a aucune teinte bleue.

Tiwu Ata Mbupu, séparé physiquement des deux autres, est contenu dans un ‘petit cratère’, lui-même au sein d’un cratère plus grand. Le lac est caractérisé comme ‘moyennement acide’ ou ‘sulfate-acide’. Son rivage est couvert d’une couche sulfureuse qui prend différents nuances de rouge, orange et jaune selon son épaisseur. Les cristaux de gypse s’accumulent dans la fissure du mur de cratère, quelques métrés au-dessus de la surface de l’eau.

La plupart des guides explique le changement de couleurs par la composition en minéraux, qui varie entre les lacs. Comme vous avez peut-être déjà compris, cela n’est vrai qu’en partie seulement.

En fait, c’est la combinaison de ces minéraux et de la teneur en oxygène dans l’eau qui lui donnent sa couleur. Un peu comme le sang oxygéné (rouge, dans les artères) et non-oxygèné (bleu, dans les veines) : Quand la quantité d’oxygène de ces eaux est basse, elles deviennent vertes. Lorsqu’elles sont riches en oxygène, leur couleur varie entre rouge foncé et noir.

Bien sûr, ce n’est qu’une simplification, mais la clé du mystère réside réellement dans l’oxydation plus ou moins forte des minéraux des lacs.

 

Route-To-Kelimutu-Lakes-In-Flores-Indonesia-1600x1071

 

 

Peu importe ce que disent les guides, les scientifiques ont résolu le mystère des couleurs de Kelimutu !

Il ne reste qu’à y aller, pour expérimenter vous-mêmes la beauté de ces trois lacs !

 

Partager:

9 937 vues

COMMENTAIRES



Êtes-vous un robot?

    La traversée de l'île de Flores de Moni à Labuen Bajo - La Petite Aventure 05 février 2017 à 16h02 - Répondre

    0 0

    […] Vous avez envie d’en savoir plus, quelques explications scientifiques en suivant ce lien.  […]



    Êtes-vous un robot?